Luthiers et facteurs roumains

 (149)    (2)    0

Bois de résonance

Bois de luthiers et facteurs d'instruments roumains

Un des plus importants stocks de bois de lutherie de Carpates appartient

sans doute à Hora de Reghin. Cette entreprise fondé il y a 60 ans se trouve

à l'origine de la lutherie actuelle à Reghin,

le Mirecourt ou Mittenwald de la Roumanie.

Vu que l'entreprise privée, basée sur la libre initiative des artisans était très limité en ce

pays organisé à l’époque selon des règles socialistes, seules les entreprises étatiques

pouvaient exister. C'était le cas de Hora, une maison qui a rassemblé les artisans

luthiers de la région, employés pratiquement dans ses ateliers. Hora leur à donné

la possibilité de s'exprimer artistiquement, mais elle a surtout formé des générations

successives des travailleurs spécialisés et de luthiers.


Reghin et sa région


Idéalement placée à la confluence de Gurghiu et Mures, en plein cœur de Transylvanie,

la ville de Reghin est proche de vallées boisées de Calimani d'un coté et de Gurghiu de l'autre,

deux branches des Carpates orientaux, qui montent là-bas jusque 2100 mètres. Une caractéristique

du climat local continental est le froid en hiver et le manque de vent dans les vallées, circonstances

très favorable à l'épicéa, le bois utilisé par excellence en lutherie. Il ne sont pas rares des exemplaires

d’épicéa d'une hauteur de 50 ou 60 mètres, très droits, lancés vers le ciel. On choisit parmi eux les

exemplaires de résonance, selon des critères connus par les bûcherons locaux.


Stocker le bois


Les générations successives chez Hora se sont employées à garder un niveaux optimal de stocks

en épicéa et érable, en choisissant le meilleur bois, l’épicéa de résonance et l’érable ondé.

Fabriquer des instruments ET stocker pour les années à venir a toujours été impératif pour sa gestion.

Cela est à présent une force et une garantie pour la pérennité de cette maison et très important, une

garantie de qualité de ses instruments.


Les ateliers locaux aujourd'hui


Avec le nouveau régime, des ateliers indépendants ont pu voir le jour. Même s’ils ont choisi de voies

différentes, tous les luthiers actuels de la région de Reghin sont issus des rangs de Hora.

Les uns ont réussi par une  grande diversification de leur production, d’autres se sont limités à la petite

création artisanale, en employant une poignée de ouvriers, d’autres encore travaillent seuls ou en famille.

Mais tous continuent cette tradition inaugurée il y a des décennies, l’activité y est toujours vivante.

 (149)    (2)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha