La gamme Genial de Gliga

 (101)    (1)    0

Dans ce post, j'apporte quelques précisions concernant la série

de violons, altos, violoncelles et contrebasses Genial

du producteur roumain Gliga.

Les instruments appartenant à cette catégorie que j'ai vu jusqu'à maintenant et je parle

d'une période de 15 ans, sont sans doute des bons instruments.

Mais contrairement à ce que divers vendeurs en-ligne, actifs depuis des années sur le marché français 

disent, comme argument de vente et pour justifier des marges conséquentes pratiquées,

les instruments Gliga des gammes Genial 1 et 2,

sont et ont toujours été des instruments d'étudiant,

école ou débutant et pas du tout de ''lutherie'' - désignant, pour faire simple, petite

structure produisant des petites séries d'instruments.

Ces trois appellations étudiant, école, débutant, étant d'ailleurs synonymes lorsque l’on

parle d'instruments à cordes.

L'anglais ''student'' qui désigne généralement l'élève adulte ou mineur, voire praticien amateur est

souvent traduit par étudiant, terme qui renvoie dans le monde francophone vers un musicien quasiment mature,

potentiellement une personne qui étudie dans un conservatoire et ayant un certain niveau de

maîtrise de l'instrument. En autres mots, un musicien d'un niveau intermédiaire.

Une confusion donc convenable pour ceux qui opportunément

ont ''amélioré'' le niveau des instruments conçus pour les débutants.

 

N'oublions pas les instruments proposés dans les gammes

Gems 1 et 2 - intermédiaire,

Gama 1 et 2 - professionnel,

Genova - professionnel,

Maestro et Maestro spécial.

 

Les Genial 1 et 2 sont des produits appartenant à une gamme qui remonte au débuts de la marque

Gliga, immédiatement après le départ du fondateur, le luthier Gliga Vasile de l'entreprise HORA,

lieu de sa formation de jeunesse en métier. Au fil des années ces instruments ont été fabriqués à

Reghin, ensuite la production de cette gamme a été transférée à Toplita, à Reghin restant la construction

des instruments moyen et haut de gamme. La production Genial est de série. Le bois utilisé

reste néanmoins de pure provenance de Carpates, même si d'une apparence moins spectaculaire.

L'érable des Genial est peu ou pas ondé, l'épicéa souvent moins régulière. Des réparations de la table, dues

à la présence des noeuds ou à des poches des résine sont dans cette gamme acceptées. Les cordes sont en acier,

toujours à remplacer, l'instrument étant au-dessus par rapport aux cordes fournies.

 

Dommage pour les acheteurs français à la recherche des instruments de lutherie, pour le coup pas bien conseillés.

Présenter des produits comme étant plus qu’ils sont réellement pose un problème:

comment alors vendre les instruments moyen et haut de gamme quand ceux de débutant sont décrits et proposés, à

leur place et prix?

 

 (101)    (1)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha